Maroc

GROUPEMENT PROFESSIONNEL DES BANQUES DU MAROC

Genèse et création du GPBM

L’activité bancaire au Maroc remonte à la seconde moitié du 19ème siècle avec l’implantation des premières agences.

En 1907 la banque d’Etat du Maroc, ancêtre de Bank Al-Maghrib est créée.

Créé en 1943 comme “Comité des Banques”, le GPBM fut consacré par la loi bancaire du 21 avril 1967 faisant obligation dans son article 17 à toute banque d’adhérer à un groupement professionnel et définissant dans son article 18 les missions de ce groupement : le Groupement Professionnel des Banques du Maroc est né. Le GPBM fut ensuite consacré par les lois du 06 juillet 1993 et 14 février 2006, le GPBM est l’association des banques régie actuellement par la loi bancaire n°103-12 du 24 Décembre 2014, relative à l’exercice de l’activité des établissements de crédit et de leur contrôle.

Il a pour mission d’organiser la représentativité des banques du Maroc pour en faire un organe de concertation, de propositions et d’accompagnement au service du développement économique du pays.

Les lois bancaires successives du 6 juillet 1993, du 14 février 2006, et plus récemment celle du 24 décembre 2014 (Loi n° 103-12) relative aux établissements de crédit et organismes assimilés ont consacré, confirmé et renforcé le rôle du GPBM dans leurs textes.

Monsieur Haj Abdelmajid BENGELLOUN, Président Fondateur de BMCE a présidé le GPBM de 1967 à 1986. De 1986 à 1995, Monsieur Abdellatif JOUAHRI, Président de ce même établissement et actuellement Wali de Bank Al-Maghrib lui a succédé.

Depuis 1995, Monsieur Othman BENJELLOUN, Président Directeur Général de BMCE Bank of Africa a été élu Président du Conseil d’Administration du GPBM. Il est accompagné par Monsieur Mohamed EL KETTANI, Président Directeur Général d’AttijariwafaBank, comme Vice-Président Délégué et de Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, Président Directeur Général de la Banque Centrale Populaire, en tant que Vice-Président.

Dans ses articles 32 et 66, la loi bancaire du 24 décembre 2014 fait obligation à tous “les établissements de crédit agréés en tant que banques et les banques offshore” du Maroc, y compris celles ayant le statut de “banques participatives” à adhérer de plein droit à l’association professionnelle des banques. C’est le Groupement Professionnel des Banques du Maroc (GPBM).

A la date de promulgation de la nouvelle loi bancaire du 24 décembre 2014 en janvier 2015, les 19 banques du Maroc adhérant au GPBM sont des banques dites “classiques” ou “conventionnelles”, sachant que les banques participatives prévues par cette loi et une fois agréées seront obligées d’y adhérer.

Missions du GPBM

Les missions du GPBM sont définies par la loi bancaire en vigueur et ses statuts

Les statuts et le fonctionnement du GPBM qui sont conformes aux dispositions du dahir du 15 novembre 1958 sur les associations et aux dispositions de la loi bancaire actuellement celle du 24 décembre 2014, sont approuvés par le Wali de Bank Al-Maghrib après avis du Comité des Etablissements de Crédit.

Le GPBM dispose d’une Assemblée Générale Statutaire annuelle, d’un Conseil d’Administration qui se réunit une fois tous les deux mois et chaque fois que nécessaire et d’une Direction Générale réorganisée, restructurée dynamique et proactive, sous l’égide de son Président M. Othman BENJELLOUN et avec une équipe conduite par son Directeur Général, M. El Hadi CHAIBAINOU.

La loi bancaire du 24 décembre 2014 comme celles qui l’ont précédée depuis 1967 et les statuts précisent les missions du GPBM en tant qu’association professionnelle des banques que nous résumons ci-après :

Mission de concertation et représentativité
  • Le GPBM est une instance de concertation entre ses membres pour toutes les questions liées aux activités des banques,
  • Le GPBM sert d’intermédiaire exclusif entre les membres, d’une part, et les pouvoirs publics ou tout autre organisme national ou étranger pour les questions intéressant la profession, d’autre part,
  • Il peut représenter l’un de ses membres auprès de la Commission de Discipline des établissements de crédit,
  • Il est habilité à ester en justice dans toute instance où une banque est en cause et où il estime que les intérêts généraux de la profession sont en jeu.
Mission de veille réglementaire et professionnelle

Sans préjudice aux attributions de Bank Al-Maghrib, le GPBM veille par la concertation avec ses membres à attirer leur attention et à adopter des approches et moyens appropriés, pour le respect des législations, réglementations et diverses mesures concernant la profession bancaire.

Missions d’études, de réflexion, de consultation, de propositions, de création et de gestion de services interbancaires ainsi que d’encouragement de l’investissement.
  • Le GPBM œuvre pour l’encouragement de l’investissement au Maroc en mettant en exergue les opportunités d’investissement de notre pays et en accompagnant l’investisseur local ou étranger dans le processus d’investissement par le conseil, l’assistance et le financement.
  • A cet effet, les banques marocaines se sont réorganisées pour une meilleure gestion déconcentrée et régionalisée de l’investissement, pour proposer de nouveaux services et des crédits adaptés à chaque catégorie d’investisseur et prospecter de nouveaux marchés en élargissant le réseau de leurs correspondants et en ouvrant des agences dans plusieurs pays notamment dans les pays du Golfe, en Europe, en Chine, aux Etats-Unis d’Amérique et en Afrique.
  • Le tout en faisant une utilisation optimale des nouvelles technologies de l’information qui leur permettent d’être encore plus près et à l’écoute de leurs clients.
  • Par ailleurs, le GPBM peut être consulté ou soumettre des propositions au Ministre des Finances, au Gouverneur de Bank Al-Maghrib, au Conseil National de la Monnaie et de l’Epargne et au Comité des établissements de Crédit et généralement à toute autorité compétente.
  • Il étudie toutes les questions et projets de lois ou circulaires intéressant la profession notamment l’amélioration des techniques de banque et de crédit, la justice, la stimulation de la concurrence interbancaire, la création de services communs, l’introduction de nouvelles technologies, la formation du personnel et les relations avec les représentants des employés.
  • Il est habilité à gérer tout service commun ou société interbancaire quelle qu’en soit la forme à l’exception de ceux qui sont gérés par Bank Al-Maghrib et sauf habilitation spécifique par celui-ci.
Mission de développement durable et de responsabilité sociale

Outre leur rôle dans le financement de l’économie et l’accompagnement de l’investisseur, les banques marocaines individuellement ou au niveau du GPBM, développent plusieurs actions de développement durable et de responsabilité  sociale avec plusieurs partenaires concernant notamment la solidarité pour la lutte contre la pauvreté, la protection de l’enfance, la protection de l’environnement, la lutte contre les changements climatiques, l’aide aux associations caritatives diverses (Association Marocaine des Handicapés, SIDACTION….).

Il a aussi participé à la COP21 de Paris en 2015 et a été impliqué dans la préparation et les travaux de la COP22 qui a eu lieu à Marrakech du 7 au 18 novembre 2016.

A ce niveau, un large processus de concertation et d’échanges impliquant opérateurs, fédérations professionnelles dont le GPBM et régulateurs, piloté au sein d’un comité finance climat par le Comité scientifique de la COP 22 et avec la coordination de Bank Al-Maghrib, a permis d’élaborer une feuille de route Finance Climat commune avec un volet général et une autre spécifique à l’Afrique avec 5 axes majeurs permettant l’alignement du secteur financier marocain sur les enjeux de développement durable. Notre groupement y a participé activement et suit sa mise en œuvre pour les actions relevant du secteur bancaire.

Membres du GPBM

Au vu de la nouvelle loi bancaire n°103-12 du 24 décembre 2014, relative à l’exercice de l’activité des établissements de crédit et de leur contrôle, 33 banques du Maroc adhérent au GPBM. Il s’agit de :

  • 19 banques dites « classiques » ou « conventionnelles » ;
  • 5 banques participatives et 3 fenêtre participatives ;
  • 6 banques offshore.
Etablissements de crédit agréés en qualité de banques – Banques commerciales dites classiques ou conventionnelles (membres du GPBM) :
Etablissements de crédit agréés en qualité de banques – Banques participatives (membres du GPBM) :
   
Etablissements de crédits agréés en qualité de banques off shore (membres du GPBM) :
ATTIJARI INTERNATIONAL BANK (ATTIJARI I.B B.O.S)
BANQUE INTERNATIONALE DE TANGER – BANQUE OFFSHORE (B.I.T B.O.S)
BMCI – BANQUE OFFSHORE-GROUPE BNP (BMCI B.O.S)
SOCIETE GENERALE TANGER OFFSHORE (S.G.T O.S)
SUCCURSALE OFFSHORE DE LA BMCE (SUCCURSALE O.S BMCE)

CHAABI INTERNATIONAL BANK OFFSHORE (CIB BANQUE OFFSHORE)